Actualités

Discours des Auditeurs en Droit Public Fondamental (2017) : Hommage rendu au Professeur Ibrahim David SALAMI

Discours des Auditeurs en Droit Public Fondamental (2017) Professeur, du petit tambour au grand...

Chambre Administrative du TPI de Cotonou : Jugement Nicoli ASSOGBA

Jugement Nicoli ASSOGBA de la Chambre Administrative du TPI de Cotonou   En attendant son...

Chambre Administrative du TPI de Cotonou : Jugement SGS Bénin Control du 13 Février 2017

Voici le Jugement SGS Bénin Control du 13 Février 2017 de la Chambre Administrative du TPI de...

  • Discours des Auditeurs en Droit Public Fondamental (2017) : Hommage rendu au Professeur Ibrahim...

    mardi 14 novembre 2017 12:41
  • Chambre Administrative du TPI de Cotonou : Jugement Nicoli ASSOGBA

    dimanche 22 octobre 2017 15:52
  • Chambre Administrative du TPI de Cotonou : Jugement SGS Bénin Control du 13 Février 2017

    dimanche 22 octobre 2017 15:48

RÉTABLISSEMENT DU PVI AVEC AVANTAGES : VOICI LE DÉCRET PRIS SECRÈTEMENT

« RÉTABLISSEMENT DU PVI AVEC AVANTAGES : VOICI LE DÉCRET PRIS SECRÈTEMENT »

Cotonou, le 20 juin 2017

C’est un flou artistique qui entoure l’exécution du Programme de vérification des importations (PVI). La reprise de ce programme, critiqué et rejeté par les acteurs économiques, contient des zones d’ombre. En effet, alors que Bénin Control Sa, société chargée de la mise en œuvre du PVI, reprenait ses activités, aucun acte  administratif ne l’autorisait formellement. Les responsables de cette entreprise  contrôlée par la galaxie Talon, ont travaillé durant 45 jours dans l’illégalité. Le PVI suspendu en 2012, a redémarré le 1er avril 2017. Or, ce n’est que le 17 mai 2017 que le gouvernement a pris un décret. Une décision réglementaire qui n’a pas été rendue publique. Le relevé du Conseil des ministres du 17 mai 2017 n’en a pas du tout fait cas. Ni le peuple, ni les autres Institutions n’ont donc été informés du contenu de ce décret qui, à l’analyse, accorde un monopole très inquiétant à Bénin Control Sa. La société Bénin Control Sa, qui a longtemps opéré dans l’opacité, bénéficie de gros avantages. Une réalité qui influencera gravement l’économie nationale si les choses restent en l’état. Plusieurs observateurs alertent d’ailleurs en soupçonnant des crimes économiques. A les entendre, le PVI, qui est un instrument à produire des milliards, devrait profiter à un seul homme, le promoteur de Bénin Control Sa. Le Bénin ne devrait n’en attendre rien du tout. (Lire  l’intégralité du décret longtemps caché au peuple).

 

Source : Quotidien Matin Libre

Module de recherche

Citation du jour

"Un droit plus sacré, un droit, en quelque sorte, plus incessible, exige un concours plus individuel"
MIRABEAU

Ressources & Liens utiles

Suivez-nous sur Facebook !

Connexion